La cuisine à Sancerre


Tout le monde connaît l’histoire d’Obélix, tombé dans la marmite du druide Panoramix quand il était petit. C’est un peu ce qui m’est arrivé. J’ai découvert la cuisine aux côtés de maman et mamie quand j’étais toute petite et ça m’a tout de suite plu. Maintenant que je suis ado, je peux me lancer seule. L’idée de créer un blog m’est venu naturellement et me voici pour vous parler un peu de ma région mais surtout de ma passion. La cuisine sancerroise est à l’honneur mais j’ai aussi un faible pour le cake design. Alors, vous m’accompagnez ?

Présentation de Sancerre

Les paysages de Sancerre
Je vais être franche, je ne suis pas très douée en géographie. Je me suis donc renseignée un peu pour vous offrir un maximum de précisions sur ma commune. Sancerre culmine à 312 mètres, soutenue par un piton rocheux, un peu isolé. Du sommet de la montagne, on a une excellente vue sur la Loire qui semble tout de suite moins grande, je l’avoue.

Sancerre, c’est aussi un territoire propice à la culture de la vigne. D’ailleurs, si vous venez chez nous, vous découvrirez des vignobles qui s’étendent à perte de vue. Vu mon âge, je ne suis pas une grande consommatrice de vin. Par contre, j’en utilise parfois pour agrémenter mes plats histoire de faire comme les grands cuisiniers.

Le climat sancerrois est chaud et tempéré. Les pluies sont toutefois fréquentes même quand la saison est supposée être sèche. Mais c’est bien ce qui fait le charme de ma commune et je peux vous assurer que les précipitations ne gâcheraient en rien vos vacances si vous décidez de venir. Vous verriez les espaces verts sous leur meilleur jour, c’est vraiment beau !

Ici, on a des cinémobiles. Ça ne vous parle pas du tout ? En fait, ce sont des camions aménagés en petites salles de cinéma. Ce n’est pas le grand luxe, je l’avoue. Mais c’est vraiment sympa car l’ambiance est toujours conviviale.

Vous vous demandez sûrement ce que vous pouvez admirer à Sancerre à part ses vignobles et la Loire. Je vous comprends ! Moi-même je m’informe toujours sur les prochaines destinations de nos vacances, du moins, quand mes parents ne décident pas de me faire la surprise. Je vous conseille d’arpenter les rues un peu au hasard pour sentir l’odeur de pain frais qui émane des boulangeries. Le château de Sancerre et la Tour des Fiefs sont également des lieux que je vous recommande chaudement.

Quelques mots sur Cher et la région Centre-Val de Loire

Je souhaiterais vous parler un peu de Cher, département auquel Sancerre appartient. Je n’exagère pas en vous disant que les paysages sont magnifiques. En plus, il y a de multiples activités que vous pouvez réaliser seul, à deux, en famille, avec vos amis…. 107 km de piste cyclable ont été aménagés sur les rives de la Loire. C’est parfait pour vous offrir une petite évasion au cœur d’un décor naturel au charme indescriptible. Partez à la découverte de la Halle de Grossouvre pour mieux comprendre l’industrie du fer. Les présentations interactives fascinent petits et grands. Pour les enfants et les ados (comme moi), ça fait une petite séance d’apprentissage scientifique hyper sympa. Le Pôle des Étoiles de Nançay qui est abrité par un espace verdoyant vous invite à observer les astres dans toute leur splendeur.

Vous l’avez sûrement compris, Cher est un département qui sait émerveiller ses visiteurs. Il a hérité ce caractère de la région qui l’abrite : Centre-Val de Loire. Trois parcs naturels régionaux se situent sur ce territoire 39 151 km². Les 6 départements sont subdivisés en plus de 1 800 communes qui ont chacune une identité à part. Le patrimoine est très riche puisqu’il y a énormément d’édifices à visiter (cathédrale de Chartres, château de Chenonceau…) mais c’est surtout la culture locale qui fait le charme de cette région. L’hospitalité, l’atmosphère douce et trépidante à la fois, la passion pour les arts et bien d’autres aspects du Centre-Val de Loire n’attendent que vous pour les découvrir.

Cuisine et spécialités de Sancerre

Je vous l’ai dit, entre la cuisine et moi c’est une grande histoire d’amour. Il était donc impensable que je crée un blog sans vous parler des spécialités gastronomiques sancerroises mais aussi de toute la région Centre-Val de Loire.

Il est coutume de pocher les œufs à la berrichonne dans du bon vin rouge sancerrois. Le coq au vin et le poulet en barbouille sont également à se lécher les doigts. Si vous entrez dans un restaurant local, commandez des pigeonneaux Jacques Cœur et n’oubliez pas le saumon fraîchement sorti de la Loire, agrémenté d’une richissime sauce au beurre.

Ce que le monde connaît le mieux de la région sont surtout la fameuse galette de pomme de terre, le “mia aux guignes” (clafoutis aux cerises) et le crottin de Chavignol. Evidemment, on n’oublie ni les vins ni les Forestines de Bourges qui sont des confiseries typiques.
Les galettes de pommes de terre de Sancerre

Les restaurants connus de la région

Je souhaiterais vous faire part de mes adresses gourmandes pour que vous puissiez déguster toutes les spécialités dont je vous ai parlées et celles que je vous laisse découvrir chez nous.

Le Saint Ambroix a très bonne réputation. Il a ouvert ses portes en 1986 et d’après ce que j’entends autour de moi, la qualité de la cuisine qui a toujours été excellente continue encore s’améliorer. Le cadre n’est pas en reste, on comprend pourquoi le restaurant est étoilé. Le Jacques Cœur est une excellente adresse, étoilée également et ce, depuis les années 1950.

Sinon, faites un tour au Bourbonnoux, un établissement qui propose les spécialités du terroir, tout comme le Jardin Gourmand.

Les différentes étapes pour réussir un cake design

Nous voici enfin dans le vif du sujet, ma grande passion. Pour ceux qui ne le savent pas encore, le cake design est un gâteau artistique qui se veut aussi impressionnant que délicieux.

La base du gâteau

Pour commencer, vous devez réaliser un gâteau ferme. Les ornements vont peser un peu du coup, il ne faut pas risquer que le tout s’écroule. Vous pouvez opter pour une génoise, un molly cake, un red velvet, un madeira cake… l’essentiel c’est qu’il soit assez solide.

Le fourrage du gâteau


Le fourrage n’est pas obligatoire mais c’est quand même plus agréable d’avoir plusieurs textures différentes en bouche. Je déconseille la crème pâtissière, le mascarpone et autres fourrages “humides”. Ils ont tendance à accumuler la poussière ce qui n’est pas vraiment top côté hygiène. Préférez plutôt la crème au beurre ou la ganache au chocolat. Pour des saveurs fruitées, le lemon curd et la crème de coco seront très bien. Pour plus d’originalité, osez des fourrages enrichies en Carambar, Nutella, M&M’s… d’ailleurs, ce sont ceux que je préfère.

La couverture du gâteau

Il faut recouvrir le futur cake design pour que les éléments décoratifs tiennent en place. La même règle que pour le fourrage est applicable : on évite les préparations humides et on opte pour une ganache, la gelée de fruits, le sirop de sucre ou encore une crème au beurre. Autre option ultra-gourmande : la pâte à tartiner. Il faut quand même avouer qu’elle colle et que ce n’est pas facile de la lisser. Attention au sucre aussi !


La décoration du gâteau


Cake design Licorne
La touche finale ! Après avoir soigneusement appliqué la couverture, placez votre gâteau au frais. Patientez au moins 30 mn pour que la préparation durcisse un peu.

Pour la décoration, je vous conseille la pâte à sucre. Étalez-la puis donnez-lui les formes de votre choix. Vous pouvez ajouter un peu de colorant pour obtenir toutes les couleurs que vous voulez. Si vous n’avez pas de pâte à sucre sous la main, servez-vous de pâte d’amande. Coupez, taillez, peaufinez les détails et habillez votre gâteau comme vous le souhaitez.

Ça y est, la dégustation peut commencer !


Les différents ustensiles pour réussir un cake design

Les outils pour la pâte à sucre

Ce que j’aime avec la pâte à sucre, c’est qu’elle peut se travailler avec absolument tout. Le seul indispensable, c’est le rouleau à pâtisserie qui va vous servir à étaler votre pâte. Pour le reste, c’est une question de préférences personnelles.

Un lisseur vous garantit une pâte sans plis ni trous (ce qui peut arriver quand on travaille avec les doigts, croyez-en mon expérience). Un mètre ruban vous aidera à prendre les bonnes mesures. Les rouleaux texturés et feuilles d’impression sont super pour donner de la texture à la pâte à sucre en quelques secondes. Les pinces à festonner sont pratiques pour travailler les angles. Le scalpel pâtissier assure une découpe plus précise que le couteau. Les emporte-pièces et moules divers seront vos alliés pour créer des formes bluffantes sans talent d’artiste.
Tous ces ustensiles pour cake design sont disponibles sur https://www.kitchen.fr

La poche à douille


Si vous ne vous en sortez pas avec la pâte à sucre ou si vous avez envie de diversifier vos créations, munissez-vous d’une poche à douille. Ganache, chantilly… toutes sortes de crèmes se travaillent aisément avec cet accessoire. C’est très simple, en fait. Vous fixez la douille de votre choix et vous remplissez la poche. Pensez à placer la poche à douille au-dessus d’un récipient pour récolter l’excès de crème qui peut gicler. Maintenez le bout en faisant tourner la poche sur elle-même et appliquez-vous à réaliser la décoration de votre choix. Faites des points, tracez des lignes, réalisez des fleurs. Je vous conseille de multiplier les formes de vos douilles, surtout si votre gâteau est grand. Pensez aussi à varier les couleurs utilisées pour apporter de la gaieté à votre cake design.